Stéphane Dovert

Stéphane Dovert est en charge du service culturel de l’Ambassade de France en Malaisie. Co-fondateur de l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, il a écrit ou coordonné, sous son nom ou le pseudonyme de Gabriel Defert, plus d’une dizaine d’ouvrages de recherche. Cette région lui a inspiré Le Cannibale et les termites (Métailié, 2009), son deuxième roman après la saga de science-fiction Les Magnolias du divin (Arkuiris, 2003).

Quelques-uns de ses pantouns :

La poutre traverse la charpente
Les mésanges y fondent leur nid
Tu bascules chaude et vibrante
Ta danse m’enivre à la lie

***

L’ablette frétille entre deux eaux
De la vase pourpre jaillit l’anguille
Ta natte dénouée le long du dos
Le regard lourd du pirate brille

***

Lampe dorée, alcool ambré
La nuit miroite au fond du verre
Talent perdu et vie ratée
Un gouffre noir qui s’est ouvert

***

Petite reinette éclaboussée
S’ébattant gaiement dans l’eau pure
Petite minette ébouriffée
Se blottissant dans mon cœur mûr.