Eliot Carmin

Eliot Carmin vit en Malaisie et s’exerce à l’art pantoun par goût des mots, des sonorités et des correspondances. Il est l’éditeur de la revue Pantouns.

Quelques-uns de ses pantouns :

Des plaines de l’Oural aux monts d’Atlas
La terre à grande ampleur déplie ses rides
Des plans jaunis de son vieil atlas
L’apprenti voyageur déploie ses rêves

***

Calao oiseau fidèle
Nourrit sa belle et ses petits
L’homme volage à tire d’aile
S’enfuit dès qu’il est pris

***

Jour de fête au kampung
Poulet sans tête déguerpissant
Que l’attente est longue
Pour le jeune époux concupiscent !

***

Kebaya uni ou bien coloré
épouse les courbes, attise les sens
— N’essayez pas de me déshonorer
épousez, c’est votre seule chance !